Pont d'Arc



Le pont d'Arc est une arche naturelle située dans le sud de la France en Ardèche, à 5 km de la ville de Vallon-Pont-d'Arc et situé à cheval sur les communes de Vallon-Pont-d'Arc et Labastide-de-Virac. L'arche a une longueur de 59 m pour une hauteur de 54 m et a été découpée par la rivière Ardèche. C'est un endroit renommé pour la pratique du canoë, car les adeptes peuvent passer en dessous et même toucher la roche. Elle est surnommée la « porte d'entrée naturelle » des gorges de l'Ardèche.

De tout temps le Pont d'Arc a été utilisé comme passage naturel d'une rive à l'autre. Le seul moyen de traverser cette partie de l'Ardèche était le gué de Chauvieux, entre Vallon et Salavas.


Durant les guerres de religion, l'arche devient un lieu stratégique et particulièrement surveillé, tant par les protestants que les catholiques. Au XVIIème siècle un fortin est même construit sur la rive gauche pour que les soldats assurent la sécurité des lieux. En juin 1629, Louis XIII s'en allant signer la pais d'Alais, fit écrouler une partie du passage afin de réduire la résistance protestante. Malgré cela, le Pont d'Arc dut continuer à servir de voie aux habitants des deux rives, à tel point que l'idée d'une route empruntant son passage, pour créer une liaison directe entre Aubenas et pont St Esprit, fut imaginé à la fin du XVIIIè siècle. On imagine difficilement aujourd'hui une telle opération et l'on doit se féliciter, sans aucun doute, qu'un tel projet ait été abandonné !


LA LEGENDE DU PONT D'ARC :

Un jour, le seigneur de Sampzon épousa une très jolie fille de Vallon Pont d'Arc. La demoiselle était fort coquette. Malgré le mariage, ses soupirants continuaient à lui tourner autour.

Après les noces, jaloux et rongé d’inquiétude à l’idée de perdre sa jeune épouse, le châtelain enferma sa femme dans le donjon situé en haut du plateau du rocher de l'Arc, pas encore creusé par les eaux. La belle gémissait bruyamment lorsqu’un jour, un pélérin vraiment très laid demanda asile au jeune marié jaloux.

Le châtelain le fit entrer sans méfiance et accepta de lui montrer le beau paysage dont il était si fier du haut de la grande tour. Le seigneur se vantait de ses faits de guerre, le pèlerin en profita pour s’éloigner et aller délivrer la prisonnière. Ils s’enfuirent vers le Rhône.

Tout à coup, le seigneur les découvrit s’enfuyant. Aussitôt le jaloux tomba à genoux et pria le Bon Dieu des Maris de lui rendre sa femme. Son désir fut exaucé. Un bruit terrible se produisit, la montagne s'ouvrit, les eaux passèrent sous elle et portèrent les amoureux et leur barque aux pieds du seigneur. Comme celui-ci recevait sa femme dans ses bras, le pèlerin se transforma en diable velu et cornu et il disparut avec une forte odeur de soufre. L'arche du Pont d'Arc était né.


Prenez le temps de faire une pause sur l’une des 2 plages du Pont d’Arc (avant ou après le Pont). Pour une baignade, un pique – nique, une sieste … Imprégnez vous de ce lieu, levez la tête, regardez autour de vous, c’est vraiment magnifique. A chaque heure de la journée, la paysage et l’ambiance sont différents: le matin de bonne heure, quand le soleil se lève juste et qu’il fait délicatement scintiller la rivière sous le Pont d’Arc. L’après midi quand les canoës glissent doucement au fil de l’eau . Le soir, quand la lumière s’adoucit et et que la roche se teinte de chaudes nuances orangées.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout